Après plusieurs mois d’échanges avec les habitants, acteurs et usagers du Golfe de Saint-Tropez, la concertation relative au Schéma de Cohérence Territoriale s’est tournée vers un nouveau public : les lycéens. Citoyens et actifs de demain, les lycéens ont une vision de leur territoire qu’il est important de connaître et d’intégrer au projet.

Organisé et animé par l’agence Aire Publique jeudi 30 novembre 2017, le forum à destination des lycéens a permis, dans un premier temps, de leur présenter le Schéma de Cohérence Territoriale du Golfe de Saint-Tropez, son diagnostic et les différentes phases du projet.

Répartis ensuite en ateliers, les lycéens ont été amenés à réagir sur des thématiques transverses telles que les mobilités, la préservation du territoire ou encore le tourisme et l’attractivité. Soucieux de mettre à profit la parole qui leur a été donnée, les étudiants ont été force de proposition en termes de création d’équipements publics ou commerciaux, mais également de préservation du littoral.

Conscients de la beauté de leur territoire, ils ont tout particulièrement souligné leur volonté de protéger leur environnement. Enfin, lorsque la question de leur avenir est survenue, c’est avec regrets qu’ils évoquaient leur départ « forcé » du Golfe. Peu de formations adaptées à leurs envies, une offre commerciale insuffisante selon eux, une mobilité difficile et un foncier cher les poussent à quitter le territoire. Autant de pistes explorées et de solutions à trouver pour retenir cette jeunesse qui ne demande qu’à rester sur le Golfe de Saint-Tropez.